images                   JCA7I5A7JCASGXEKPCAQL9SZTCAH6B6PCCAIR9IXNCAL8HNSPCAL7KDFTCAFUPZK9CA735ZSLCA6O88L8CAYQ68BBCAUUQ428CA6SJMSMCAX19R0ECAPL0A5CCAX34S39CA83A342CAN9ISN5CAQY6PHE                  9CAAMZ04SCAEUFA7ACAN8XE82CAX5RAX3CA6P5VMPCAY5BFG8CAU8VETCCA0IQ0X4CA2I0UD3CA3AI8I9CAUYJ6Z8CA4LMWKTCAG25EVNCA6JVRPWCADBNM85CA8GG2ZCCAR9O0ZKCA6B1QQWCA9OQRB3                        HCAHRHS0LCAEIMSIZCAT4FR3ACARMFQ8LCAWDAPIHCAKVU3WRCA7PYF8GCA5LSRKLCA33MYKTCAMJZ81VCA2OYFNECAH6BDY9CAR31KXOCAI05M70CAVNCPVZCAFGSJA2CAT15JNVCACMKX41CADS2GKK

Bécassine, personnage de bande dessinée, créé en 1905 par Jacqueline Rivière, rédactrice en chef du magazine la Semaine de Suzette, et le dessinateur Émile-Joseph Porphyre Pinchon. Le personnage de Bécassine ne prend cependant toute son ampleur qu’à partir de 1913, sous la plume du scénariste Caumery (pseudonyme de Maurice Languereau).

Personnage parmi les plus populaires de la bande dessinée d’avant-guerre, Bécassine est une jeune paysanne bretonne au grand cœur, naïve et gaffeuse, mais confondante de gentillesse. Elle est le premier grand personnage féminin de la bande dessinée française.

Annaïck Labornez, dite Bécassine

Annaïck Labornez naît à Clocher-les-Bécasses, petite bourgade près de Quimper, dans une famille de paysans. À sa naissance, ses parents sont stupéfaits en découvrant que le nez de leur fille est si petit. Mais la petite Annaïck doit son surnom à son oncle Corentin, qui, le jour de son baptême, pose une bécasse à côté du bébé, dont le nez minuscule, presque invisible (ce qui, chez les Labornez, est presque considéré comme une tare) contraste avec le bec de l’oiseau. C’est ce même Corentin qui offre plus tard à Bécassine son célèbre parapluie rouge à tête de canard.

Parmi les autres principaux personnages se trouve Marie Quillouch, la cousine (et le faire-valoir), aussi égoïste et grognon que Bécassine a du cœur. Auprès de la marquise Hermine de Grand-Air, particulièrement indulgente vis-à-vis de sa domestique, Bécassine, à l’origine simple servante, devient gouvernante, puis dame de compagnie, chez cette aristocrate qui apprécie en elle l’honnêteté et la franchise.